Emmanuel Combeau - Biographie

Je suis né en 1975 en Charente-Maritime. J'y ai vécu toute mon enfance en milieu rural, souvent dehors, en contact permanent avec un environnement de forêts, de champs, de marais et la proximité de l'océan. J'y forgerai un tempérament contemplatif, libre et autodidacte. Je suis à l'écoute des moindres détails qui m'entourent, avec un besoin permanent de comprendre. D'autre part, l'atelier et l'ambiance de l'exploitation agricole familiale me donnera le goût du "Do It Yourself".

C'est dans cet état d'esprit que j'ai découvert la photographie, au laboratoire de mon collège. J'avais douze ans, et une image venait d’apparaître dans une cuvette de révélateur. Il me faudra encore quelques années pour saisir que j'avais trouvé un moyen d'expression qui me convient.

Le début de ma vie professionnelle se fait en Guyane française, comme responsable de production dans une distillerie de rhum agricole. Ce choix d'un aller simple vers l'inconnu va m'aider à apprivoiser ma timidité. Ce territoire ouvrira mon esprit sur la multiplicité des cultures, liées aux espaces qui les façonnent, et à quel point elles sont des richesses. Ce séjour prolongé en terre lointaine sera aussi le voyage intérieur qui m'amènera vers plus d'humilité et d'humanisme.

En 2001, je perd l'usage de mon bras droit suite à un accident. La photographie est ma première grande victoire sur le handicap, grâce à la découverte d'un appareil photographique plus vieux que moi, mais que je peux manipuler d'une main. Il se laissera dompter en moins d'une heure, tandis qu'il me faudra plus de trois ans pour réapprendre à écrire avec un stylo.
Cet accident marque aussi mon retour sur ma terre natale. Je découvre alors de subtils changements, presque invisibles pour qui les vit au jour le jour, mais qui me frappent. Je suis fasciné par cette course effrénée vers la richesse et le profit, de plus en plus déconnecté des réalités de ce monde, et les tensions qu'elle génère.

Je pressens que l'humanité va bientôt tourner une page, mais quand, et dans quelles conditions ? C'est la question à laquelle je tente de répondre par la photographie.


Quelques dates clés :
 

1975 Je viens de naître. "Hello world !"
1987 Je vois apparaître pour la première fois une image dans une cuve de révélateur.
1997
 
Je m'installe en Guyane française. Les reflex pleins d’électronique et les zooms ne sont faits ni pour l'humidité ambiante ni pour moi. Je comprends enfin l'intérêt des caméras mécaniques et des focales fixes.
2001
 
Accident de moto et bras droit paralysé. Le Rolleiflex apparaît dans ma vie, il se laisse apprivoiser par ma seule main gauche.
Je commence à développer et tirer par moi-même.
2018
 
Un travail qui ne paie plus, 17 ans d'archives photographiques et pas assez de temps pour les tirer, des amis qui me rappellent que la vie est courte : il est temps pour moi de sortir du bois...


 

Top